1 - Equipe Regaal : Recherches sur les gouvernances consommateurs, entreprises, et filières agro-alimentaires et rurales

Contexte et enjeu

Date de mise à jour : 23 janvier 2012

L’équipe Regaal s'intéresse à la gouvernance actionnariale, partenariale et territoriale des entreprises de l'agroalimentaire, en lien avec le comportement des consommateurs et les politiques de marquage. Elle pose également la question de la relation dynamique qui existe entre la gouvernance, la stratégie et la performance de ces entreprises ou réseaux d'entreprises et se focalise notamment sur les TPME dans leur choix stratégique d'adaptation par rapport aux acteurs dominants (multinationales par exemple) ou d'évitement, et par la construction de circuits alternatifs.

Plus spécifiquement, l'équipe se propose d'aborder les questions suivantes :

  1. Quelles relations entre stratégies, gouvernance et performance des entreprises et des filières ?
  2. Comment les acteurs-clés coordonnent et pilotent les chaînes de valeur globale et quels sont les effets d’entraînement de cette gouvernance globale aux niveaux international, national et local ?
  3. Par quels mécanismes de mise à niveau et d’apprentissage  les acteurs locaux s’insèrent-ils dans ces chaînes de valeur globale ?
  4. Quelles sont les attentes des consommateurs concernant la qualité et la durabilité, et comment les autres acteurs de la filière y répondent-ils ?

Objets de recherche majeurs

  • Le groupe Regaal analyse les questions de stratégies, gouvernance et performance des filières. Dans ce domaine, il s’agit d’approfondir la question de la relation entre analyse stratégique (explicitation et élaboration des modes et des contenus du pilotage des organisations productives) et économie industrielle (structure et mécanismes de marché). Les décisions stratégiques sont explicitées à l’aide des 3 grands courants qui structurent la discipline : l’école du positionnement, proche de l’économie industrielle, et l’école des ressources (RBV, Resource Based View) qui, toutes deux ont une frontière commune avec les théories de l’organisation industrielle et les approches relationnelles (réseaux, coopétition, coopération, …issues des théories de compétition collaborative, de l’hypercompétition et des paradoxes coopétitifs). Elles éclairent la façon dont les firmes construisent leurs avantages concurrentiels, en relation avec leurs choix d’externalisation, de déploiement et d’organisation des ressources internes, mais aussi sur la base de leur articulation avec leur environnement (sectoriel, territorial, institutionnel) et avec les attentes des parties prenantes et les innovations qui en découlent.
  • Le groupe Regaal s’intéresse également à la question de la relation entre consommateur, produit et signe d’identification du produit (marque individuelle et collective, label, norme, etc) mais aussi à sa relation avec les producteurs, transformateurs et distributeurs. Ce thème de recherche permet d’aborder l’analyse des décisions d’achat du consommateur, en fonction de sa perception du produit et de son environnement immédiat (conditionnement, emballage) ou plus large (lieu d’acquisition ou de consommation, situation – individuelle ou collective – moment, image du fabricant et du canal de distribution, région ou pays de provenance). En ce sens, il comporte une dimension « marketing stratégique » qui fait le lien avec le producteur et le milieu concurrentiel ou partenarial. Ce thème correspond à des préoccupations qui ne peuvent manquer de s’intensifier sur l’impact du comportement du consommateur dans la perspective de la durabilité, et donc en corollaire sur les politiques publiques dans le domaine de l’alimentation.

Disciplines

  • La discipline la plus représentée dans l’équipe est la gestion mais l’économie et la sociologie sont également mobilisées.

Date de mise à jour : 23 janvier 2012

Cookies de suivi acceptés